Perspectives 2009

Perspectives 2009

Bonjour à Vous Tous,

2009 ! « C’est la crise, tout s’écroule ! » c’est ce que tous disent.

Relancer la consommation pour qu’il y ait du travail n’est qu’une demi bonne solution, puisque c’est aussi notre hyperconsommation qui détruit notre Terre sur laquelle nous vivons. De laquelle dépend Totalement notre survie ! Scier la branche sur laquelle nous sommes assis est folie !

Tout cela est bien complexe.

Il ne faut donc pas tout ramasser, reprendre les mêmes données et recommencer exactement comme cela était – qui a provoqué la chute. D’ailleurs, est-ce tout simplement possible.

Toute la situation globale mondiale nous amène à tout remettre en question, à tout reformuler, à tout refonder. A nous interroger sur nous-même, notre environnement, la société, le monde, la terre. A faire sérieusement le bilan.

Ce n’est assurément plus le temps du ‘faire’ plus et de ‘l’avoir’ toujours plus. Cela sera à n’en pas douter très difficile et douloureux pour beaucoup – moins ou pas de travail ou d’argent. Sans vouloir faire de jeu de mots facile, aurions-nous rater ce début des années 2000 – nouvelle ère? en tout cas nouveau millénaire – et qu’il nous soit donner l’opportunité ‘forcée’ de (recommencer pour) faire vraiment du neuf ! …

… Se satisfaire de peu, de ce qu’on a et même être capable de s’en défaire si nécessaire. Heureusement, on a besoin de beaucoup moins de choses que ce que l’on croit, les besoins vitaux satisfaits. Mais nous sommes tellement tournés vers la modernité, les nouvelles technologies qui nous asservissent aussi puisque nous en devenons dépendants. Par exemple : plus d’électricité et Tout ! s’arrête. Que nous en oublions que nos besoins essentiels vitaux sont boire et manger et pour beaucoup d’entre nous ne sommes même plus capables de les satisfaire (pour rester en vie) sortis des gros circuits commerciaux et financiers.

Donc qu’est-ce qui nous rend heureux et qui ne coûte pas un sou ? se promener, avoir une conversation avec un ami, se réjouir de l’air sur ses joues, rêver ou dessiner un projet fabuleux, regarder jouer l’enfant des voisins ou goûter vraiment ce met que l’on mange… Chanter est gratuit, les couchers de soleil aussi….

En vérité, j’ai donc du mal à être pessimiste pour cette année 2009. Ce temps de crise peut être un extraordinaire cadeau qui nous soit offert à tous pour faire des découvertes sur soi-même, ses ressources et richesses intérieures de possibilités d’adaptation, d’imagination, de créativité.

La Vie nous amènent d’une manière très crue à être dans cette conscience qu’il faut aussi privilégier d’autres valeurs, l’amitié bien sur et la responsabilité, mais aussi la fraternité et la solidarité peut-être jusqu’ici pas encore assez exprimées ou trop souvent ignorées et qui peuvent aussi amener à l’abondance.

Et réfléchir à comment nous pouvons individuellement et collectivement contribuer à faire que notre monde soit comme nous souhaitons qu’il soit !

Cela s’impose, il nous faut aller ou revenir à l’essentiel. Chercher quel est justement cet essentiel pour soi, occasion de méditer sur sa relation à soi-même, à l’Autre, au divin.

C’est là qu’avoir une pratique comme Reiki est un grand avantage pour s’intériorier et trouver ou développer un équilibre intérieur, ses sources d’épanouissement de joie et de paix qui ne soient pas liés à l’avoir ou au faire, mais à l’Être !

Et jouir simplement de l’instant nourri de l’expérience d’une Unité insoupçonnée retrouvée !

Shivabaï Ebroussard

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>