Perspectives 2014

Perspectives 2014

Chers Vous,

Voici la nouvelle année qui commence. 2014 est tout à fait favorable pour chercher et trouver l’équilibre.

Équilibre !

Entre,
Temps de faire Et de repos.
Activité et contemplation
Vie sociale Et intimité
Persévérance Et lâcher prise.
Confrontation pour éclaircir dilemme et difficulté relationnelle Et tempérance et pardon. L’année est propice aux réconciliations.
Obligation Et passion.
Réalisme et rêves secrets à nourrir.
Lucidité et discernement Et néanmoins regard éveillé sur l’harmonie et la beauté.
Nos polarités masculines Yang analytiques et force Et féminines Yin intuitives et sensibilité.
Vie matérielle et vie spirituelle…

… Pour accéder à son Bonheur, si particulier à chacun !

Pour y arriver, il nous faut entreprendre un voyage. Un voyage qui ne nous fait pas user nos chaussures, on l’appelle voie de guérison, cheminement spirituel… Les deux nous conduisent à la même destination.
Il s’agit d’aller au centre de soi-même, là où se croise le plan horizontal du monde matériel et la verticale monde de l’Esprit. C’est-à-dire où se trouve justement l’Équilibre parfait, au centre de la croix, le Cœur de l’Être.

En vérité, il ne nous est pas nécessaire de nous éloigner d’où nous sommes maintenant pour le trouver. Au contraire, il nous faut surtout y être ou y rester – véritablement. Parce que où que nous soyons, il est toujours là, exactement où nous sommes. Demain n’existe pas encore, le passé est passé et ailleurs nous n’y sommes pas. Il ne reste donc qu’Ici et Maintenant.

Nous ne sommes pas que des êtres spirituels, nous ne sommes certainement pas non plus que des êtres de matière dans cette incarnation terrestre, mais l’un et l’autre confondus pour Incarner l’Esprit et Spiritualiser la Matière.
Soyons conscients que Tout ce dont nous nous languissons nous sera donné. Espérons donc posséder la sagesse de souhaiter le meilleur et le plus élevé dans chaque situation. Pour le reconnaître, il suffit de suivre son intuition, être intègre avec soi-même avec enthousiasme et foi en la vie, en son abondance et en son amour, déterminé à se Réaliser.
Pour vivre divinement notre vie humaine.

Je vous souhaite Joie, Harmonie Sérénité et Plénitude

Shivabaï Ebroussard

Perspectives 2013

Perspectives 2013

Chers Vous Tous,

Beaucoup ont craint que 2012 ne fut la fin du monde. Certainement on peut considérer que c’est la fin d’une ère pour qu’une nouvelle puisse commencer. Le changement se montre pour la majorité des gens le plus souvent subtil. On peut aussi ne pas avoir conscience de la portée de ce qui (nous) arrive.
Toutefois, il y a sur Terre une vibration énergtique plus haute, imperceptible pour beaucoup. Nous en verrons certainement les effets au fur et à mesure du temps qui passe.
Mais les effets seront aussi le fruit de nos propres choix et comportements.

Cette année 2013 est symboliquement une année de transformation, de changement, de mort et de renaissance.
Et si donc, nous considérions que nous sommes des rescapés, des ressuscités, et chaque jour qui passe un cadeau qui nous est donné à vivre pour nous permettre de découvrir, d’expérimenter qui nous sommes, ce que nous avons à changer, à conserver, à développer, à réaliser, à être.

Lorsque vous allez ainsi profondément en vous pour observer ce qu’il en est aussi de vos rêves, de vos espoirs, des buts profonds de votre vie, soyez convaincus que lorsqu’ils sont justes, l’Univers entier mettra tout en oeuvre pour les faire se réaliser. Cela d’autant plus si votre aspiration profonde est d’être connecté à votre nature divine pour qu’elle se réalise, et que vous agissiez en ce sens !

Si vous vivez une épreuve, vérifiez qu’elle ne vienne pas de vos propres décisions, actions ou non-agir. Supposez que cela soit le cas, ne vous condamnez pas, faites la rectification nécessaire éventuelle, et probablement, vous en ressortirez grandi, enrichi d’une expérience dabord douloureuse, mais qui vous rendra plus fort et plus clairvoyant pour l’avenir.
Rappelez-vous toujours que la Vie ne vous demandera jamais ce que vous ne puissiez supporter ou réaliser – peut-être d’autres humains ont ces expectations de vous, mais pas la Vie, parce qu’elle est Amour et Conscience.
La Vie n’attend rien d’autre de vous que d’être Vous-même ! Librement, au-delà des projections des uns et des autres, des conventions, et diktats éducationnels, sociaux ou culturels qui vous emprisonnent et nient votre nature profonde.

Soyons donc dans l’allégresse et la réjouissance de ces instants qui nous sont encore distillés pour profiter de la chance d’être en vie. Jouissons de nous-même, de tout ce que nous offre la possibilité d’être dans un corps humain, par nos cinq sens, par nos réflexions, conscience, sentiments, émotions, aspirations, inspirations. Jouissons de nos relations entre nous les humains, mais aussi à tout ce qui nous lie à tous les autres êtres vivants, à la nature, à cette Terre, et même à l’univers et au-delà

Vivons chaque jour qui aurait pu ne pas être, mais qui nous est encore octroyé, offert, avec infinie Gratitude, Confiance et Reconnaissance !

Je vous souhaite Joie, Harmonie Sérénité et Plénitude

Shivabaï Ebroussard

Perspectives 2012

Perspectives 2012

Chers Vous Tous,

Nous voici arrivés à cette fameuse année 2012 avec sa date fatidique du 21 Décembre qui titille l’esprit de millions, de milliards de gens travers le monde.
Certains en ont peur craignant la fin du monde, d’autres s’en moquent pensant que ce n’est que baliverne, beaucoup l’attendent avec impatience espérant des changements fondamentaux de paradigmes.

Nous ne savons pas vraiment ce qui va se passer cette année, nous le découvrirons au fur et mesure et à cette fameuse date. Quels que soient cette transformation, ce changement gigantesque, ou si subtil que nombreux ne seront pas à même de le percevoir d’une manière consciente et physique, ce dont nous pouvons être assurés c’est qu’il sera toujours bénéfique de vivre son intégrité dans le respect de soi, des autres et de la terre.

Quelle meilleure parade et meilleure défense, s’il en était besoin, que celle d’être profondément honnête et authentique en son coeur, en son âme et conscience. C’est également parfait si son aspiration pour sa vie est d’être dans une plus grande Humanité et un développement spirituel.

Si c’est la fin du monde, de quel monde parlons-nous ? Est-ce celle du monde occidental, avec aussi dans ses valeurs les plus dominantes l’argent et le pouvoir, sans nier ses qualités entre autres d’innovation, de solidarité, de créativités et de libertés individuelles ? Est-ce toute l’humanité qui va être atteinte ?
La fin du monde ! D’instant en instant, nous vivons toujours la fin d’un monde. Déjà nous avons vécu la fin du monde du bébé, la fin du monde de l’enfance, de l’adolescence et ainsi de suite tout au cours de notre vie, à notre niveau individuel. Cest aussi ce qui se passe au niveau sociétal, il n’y a qu’à regarder tous les changements dans les manières de vivre, de penser, et les avancées et réalisations technologiques fascinantes au cours de l’histoire de l’humanité, incontestablement intensifiées accélérées ces dernières années. Notre terre a aussi vécu des transformations depuis sa naissance, il y a quatre milliard d’années, avec les différentes ères.

Cette année 2012 sera néanmoins vraisemblablement une fin du monde un peu plus particulière que celle que nous avons déjà exprimentée jusqu’à présent. Il est probable que notre Terre vive de grandes mutations.
Mais aussi, le fait même que des milliards de personnes de par le monde attendent des bouleversements majeurs et y pensent très souvent aura des conséquences. Rappelons-nous que chacun de nous émet sans arrêt de l’énergie par ses pensées, paroles, projections, décisions et actions (qui ont des taux vibratoires positifs ou négatifs qui s’ajoutent à ceux émis par tous les autres). Pour le coup, veillons à ce que chacune d’elles parte toujours de la partie la plus élevée de nous-mêmes, cest-à-dire de notre intégrité qui est d’être Soi.

Le grand défi (et nous pouvons demander à Reiki, aux êtres de Lumière, au divin de nous aider) est de faire la différence entre :
l’Intégrité qui est donc d’être véritablement Soi-même dans le présent ici et maintenant en Conscience et d’accueillir Ce Qui Est sans juger. Cest la pure expression instantanée de notre divinité.
Et l’ego qui apparaît dès qu’il y a ‘moi et le reste’, intérêts personnels au détriment des autres pour une valorisation à ses propres yeux sinon aux leurs, souvent pour compenser frustration et mal être. Mais aussi dans les réactions spontanées et motivations même sincères liées aux jugements et comparaisons, à l’éducation, aux conditionnements culturels, à son propre vécu influencé par ses souffrances et divers schémas et croyances y compris celle qu’il faut -se forcer- à bien faire, à être une bonne personne, toujours selon des critères subjectifs et culturels.

Cest donc une année appropriée pour faire notre bilan, le bilan de notre vie, de nos actions, de toutes nos relations y compris à soi-même. Questionnons-nous sur le monde que nous voulons vraiment, pour notre vie, notre entourage, notre humanité, notre planète. Nayons pas peur (taux vibratoire très bas qui peut provoquer ce que l’on redoute), tout reste encore à jouer à chaque instant parce que la vie se déroule de seconde en seconde et dépendra pour beaucoup des choix que nous faisons et aurons à faire. Si tous – une majorité, aspire à la fraternité, à l’amour et les font rayonner ainsi que la confiance et la gratitude comme étant essentiels à la vie, de grands changements seront accomplis sur terre et nous sauveront justement. Nous en sommes tous les acteurs, unis et interdépendants.

Cette transformation nous est offerte à vivre cette année. Alors accueillons ce magnifique cadeau qui est à portée de main, à portée de coeur, pour nous faire accéder à d’autres compréhensions, visions, élévations. A la Conscience.

Très bonne et bien utile pratique Reiki en cette année 2012.

Shivabaï Ebroussard

Perspectives 2011

Perspectives 2011

Chers Vous Tous initiés au Reiki,

En cette année 2011, une des plus importantes qui soit, être dans la confiance est indispensable.
Pas une confiance béate, qui se porterait surtout, sinon exclusivement, sur la vie matérielle, la matière. Mais, sur tout ce qui touche à l’Humain dans son essence, au subtil, au spirituel, à la Force de la Vie.

Car sans confiance, il ne peut pas y avoir vraie vie.
Comment peut-on s’engager dans la vie, s’il n’y a que doute, crainte, suspicion et peur ? On ne peut qu’être bloqué en soi-même, dans sa relation aux autres et dans n’importe quelle situation.

On ne peut pas connaître l’autre si on est dans la méfiance, ayant déjà projeté sur lui tous jugements et suppositions.
On se coupe de toute possibilité de le découvrir, et qu’il se découvre lui-même, dans son unicité, par la créativité de l’instantanée dans la relation.
De plus il ne peut guère exprimer le meilleur de lui-même car il se met sur ses gardes et fait probablement aussi ses propres projections négatives et suspicieuses en réaction.

Comment pourrait arriver le meilleur pour soi, si on ne croit pas qu’il puisse arriver. On se dit « A quoi bon, c’est inutile, ça ne changera rien, ça n’ira jamais comme il faut ».
On ne regarde que ce qui ne va pas pour se confirmer qu’on avait raison de se méfier. Ou si quelque chose de positif arrive on pense que cela ne va pas durer, ou qu’il va falloir le payer d’une manière ou d’une autre.

Et le manque de confiance en soi-même, nous fait penser être incapable « Je n’y arriverais jamais » ou ne méritant pas « Ce serait trop beau, ce n’est pas pour moi ».
C‘est fichu d’avance. On est découragé avant même d’avoir commencé.

Tous ces comportements et croyances risquent même de provoquer tout ce que l’on craint. A chaque instant par nos pensées, paroles, actions, on émet de l’énergie. Dans ces cas, de l’énergie négative, et comme dit le dicton « On récolte ce que l’on a semé ». Alors qu’en vérité la majorité de tout ce que l’on a craint n’est jamais arrivé au cours de sa vie.

Vivre avec confiance est la meilleure manière pour que la vie se passe de la meilleure manière possible.
Bien sûr, ne pas hésiter à changer en soi tout ce qui ne va pas, dès que l’on prend conscience de ses imperfections. Mais inutile de passer son temps à ressasser le passé et ses erreurs.

Ayons plutôt confiance en nos propres diverses ressources, créativité, débrouillardise, adaptation, imagination, inspiration. Bref, confiance en notre génie humain – peut-être pas encore révélé. Parce qu’en tant qu’individu, nous avons tous notre rôle à jouer. Qu’il semble important, ou banal voire insignifiant, il contribue à Tout ce qui est.

Tout autant chacun et vous aussi peut participer aux changements. A le talent, la capacité de contribuer concrètement ou subtilement à la transformation de ce qui est pour un monde meilleur, plus conscient, plus Humain et respectueux de la vie.

Car la confiance donne aussi l’espoir et avec, le désir d’évoluer. Et la joie. Et rend heureux. On ne peut pas être malheureux quand on a le coeur confiant. Je précise le coeur car la confiance ne vient pas (que) d’une ‘réflexion réfléchie’, en tout cas pas du mental discursif. C’est un aspect de l’amour. La confiance est une énergie d’amour. On ne peut pas aimer si on n’a pas confiance. Aimer l’autre, aimer la vie, s’aimer.
Alors on s’autorise à vivre ce qui nous passionne, à faire ce qui nous plaît vraiment. On s’autorise à être Soi!

Néanmoins, beaucoup de personnes sont optimistes pour elles-mêmes mais pessimistes pour la société, la collectivité. Et pourtant la société n’est que l’addition de toutes les personnes.
La société dans le sens large porte en elle-même, en ses différents membres, individus, et en groupe, tous les talents pour établir une communauté de respect. Ayons plutôt confiance au désir de chacun que tout aille au mieux et en sa bonne volonté à bien faire, à être une bonne personne. Et cela d’autant plus s’il est motivé parce que reconnu apprécié valorisé encouragé respecté. Il se sent alors dynamisé, stimulé pour faire les choses comme il faut.

Soyons donc positifs pour l’ensemble. Car ensemble nous pouvons changer nos comportements sociétaux’ qui auront une répercussion positive et pour nous et pour la terre. La terre aussi a la capacité de se régénérer en trouvant de nouveaux équilibres.
Car tout est lié. Nous sommes Un.

« Dans la réalité plus profonde qui se situe au-delà de l’espace et du temps, il se peut que nous soyons tous membres d’un même corps. » Sir James Jeans

Donc pour vivre la confiance, rappelons-nous toujours que nous sommes d’essence divine. Et pour la connecter, il faut se vivre intègre. C’est-à-dire suivre son coeur, son intuition et respecter son éthique qui est la Loi qui vient de son coeur.

Portez surtout votre regard sur tout ce qui est bien, beau, bon. Cela élève, ou vous maintient, dans un tau vibratoire élevé. Sortez, fréquentez des gens positifs. Promenez-vous dans la nature. Priez, aimez, méditez. Pratiquez Reiki. Car chaque être humain a une multitude de richesses en lui, et la solution à Tous ses problèmes. Il lui faut juste, pour les découvrir et agir, entrer en lui, faire un retour en soi-même pour communier avec sa nature sacrée.

Soyons donc conscients de notre responsabilité de ce qui est et sera.
Faisons tout ce qui est possible pour nourrir et élever notre esprit et notre coeur.
Il y va autant de notre survie que de notre bonheur. Tout simplement.

Shivabaï Ebroussard

Perspectives 2010

Perspectives 2010

Chers Vous,

Et si nous considérions cette année 2010, qui termine la première décade du siècle et du millénaire, comme l’année de la Gratitude !

Nous avons tous (?) entendu parler de l’année 2012, fin du calendrier Maya, et de sa date précise du 21/12/2012 ; mais aussi pour de nombreuses traditions y compris dans notre culture chrétienne, période de fin d’un cycle ? de la vie ? En tout cas, d’importantes transformations ou de mutations radicales.

Fin ! donc début d’autre chose ! Ne soyons pas d’emblée pessimistes en pensant que tout est fichu. Non, car elle est aussi considérée comme le temps d’une extraordinaire possibilité d’évolution de notre conscience, comme une ère nouvelle où l’homme serait possiblement dans l’expérience de sa divinité.

Je ne pense pas néanmoins qu’en nous réveillant le matin du 21 Décembre 2012, nous soyons tous en pleine Conscience. Je pense plutôt que l’opportunité énergétique nous soit offerte de vivre cette transmutation de l’être humain à l’être spirituel, et peut-être pour des personnes déjà spirituelles d’accéder à l’Unité absolue, à l’Eveil, à l’Illumination ! Bien sur l’expérience, là encore, sera vécue de manière différente selon chacun.

Mais dès aujourd’hui, nous pouvons tous individuellement et collectivement nous préparer pour se donner la chance d’intégrer ces nouvelles vibrations.

Egalement pour gagner en stabilité et force intérieures pour vivre au mieux tous les changements énormes qui se produisent maintenant, tant sociétaux que terrestres, qu’ils nous touchent personnellement ou dont nous serons témoins, et qui s’accélèrent et s’intensifient. De fait, nous ne pouvons que constater que la Terre et nous-mêmes vivons davantage de profondes transformations/révolutions ces dernières années que pendant, pour les humains les milliers d’années précédentes, et pour la terre peut-être des centaines de milliers d’années.

Une des quelques manières de nous en sortir est d’élever notre taux vibratoire et nous devons le faire individuellement pour que cela puisse l’être aussi collectivement.

Pourquoi la gratitude ? parce qu’elle représente un très haut niveau d’énergie car elle allie la (re)connaissance et l’amour. Gratitude pour quoi ?

Tout simplement, et en premier déjà, d’être en vie ! Tant mieux si de plus on est en bonne santé et valide.

Bien évidemment envers tous ceux qui sont entrés ou entrent d’une manière ou d’une autre dans nos vies et ainsi nous permettent de découvrir qui nous sommes et ce qu’est la vie par les différentes expériences qu’elles entraînent – fussent-elles désagréables ou dérangeantes : occasions alors de découvrir ses propres résistance, force, débrouillardise, ressources et créativité… tout comme ses comportements à transformer, fausses croyances à lâcher… Quoiqu’il en soit tout ce dont nous jouissons vient de la création ou du travail des Autres, depuis le début de l’Humanité !

D’une manière générale, nous ne pourrions tout simplement pas vivre sans l’Autre : personnes, animaux, Terre, Eléments…

Gratitude envers la Vie qui nous fait des cadeaux d’instant en instant. Regardons ce qu’elle nous offre de beau, doux, savoureux, plaisant, surprenant… la Nature si variée est fascinante tout autant que magnifique…

Pour certains, cela demandera peut-être un peu d’entraînement avant de percevoir les cadeaux.

Pour aider à la gratitude au moins une fois par jour, décidons d’en être nous-même la source pour les autres, en étant aimable, vigilants à nos pensées actes et paroles pour ne pas blesser, attentionné en aidant une personne, même un menu service.

Faisons également un acte qui nourrisse notre intérieur, contribue à notre épanouissement, à notre évolution. Exprimons à chaque occasion possible nos qualités, talents, amour, fraternité, nos propres Poésie et richesse intérieure.

Tout cela remplit notre cœur de satisfaction et de joie (hautes vibrations) et de surcroît aide à vivre dans la conscience de l’instant, seule réalité, le reste n’étant que les jeux du mental…

Prenons soin de nous, des autres, de la Terre. Pratiquons intensément Reiki et aidons nous de tous ses précieux ‘outils’ de guérison et d’action du 2ème degré pour contribuer, notre état intérieur et actes se reflétant sur le monde extérieur, à faire de cette année 2010 une année resplendissante.

Shivabaï Ebroussard

Perspectives 2009

Perspectives 2009

Bonjour à Vous Tous,

2009 ! « C’est la crise, tout s’écroule ! » c’est ce que tous disent.

Relancer la consommation pour qu’il y ait du travail n’est qu’une demi bonne solution, puisque c’est aussi notre hyperconsommation qui détruit notre Terre sur laquelle nous vivons. De laquelle dépend Totalement notre survie ! Scier la branche sur laquelle nous sommes assis est folie !

Tout cela est bien complexe.

Il ne faut donc pas tout ramasser, reprendre les mêmes données et recommencer exactement comme cela était – qui a provoqué la chute. D’ailleurs, est-ce tout simplement possible.

Toute la situation globale mondiale nous amène à tout remettre en question, à tout reformuler, à tout refonder. A nous interroger sur nous-même, notre environnement, la société, le monde, la terre. A faire sérieusement le bilan.

Ce n’est assurément plus le temps du ‘faire’ plus et de ‘l’avoir’ toujours plus. Cela sera à n’en pas douter très difficile et douloureux pour beaucoup – moins ou pas de travail ou d’argent. Sans vouloir faire de jeu de mots facile, aurions-nous rater ce début des années 2000 – nouvelle ère? en tout cas nouveau millénaire – et qu’il nous soit donner l’opportunité ‘forcée’ de (recommencer pour) faire vraiment du neuf ! …

… Se satisfaire de peu, de ce qu’on a et même être capable de s’en défaire si nécessaire. Heureusement, on a besoin de beaucoup moins de choses que ce que l’on croit, les besoins vitaux satisfaits. Mais nous sommes tellement tournés vers la modernité, les nouvelles technologies qui nous asservissent aussi puisque nous en devenons dépendants. Par exemple : plus d’électricité et Tout ! s’arrête. Que nous en oublions que nos besoins essentiels vitaux sont boire et manger et pour beaucoup d’entre nous ne sommes même plus capables de les satisfaire (pour rester en vie) sortis des gros circuits commerciaux et financiers.

Donc qu’est-ce qui nous rend heureux et qui ne coûte pas un sou ? se promener, avoir une conversation avec un ami, se réjouir de l’air sur ses joues, rêver ou dessiner un projet fabuleux, regarder jouer l’enfant des voisins ou goûter vraiment ce met que l’on mange… Chanter est gratuit, les couchers de soleil aussi….

En vérité, j’ai donc du mal à être pessimiste pour cette année 2009. Ce temps de crise peut être un extraordinaire cadeau qui nous soit offert à tous pour faire des découvertes sur soi-même, ses ressources et richesses intérieures de possibilités d’adaptation, d’imagination, de créativité.

La Vie nous amènent d’une manière très crue à être dans cette conscience qu’il faut aussi privilégier d’autres valeurs, l’amitié bien sur et la responsabilité, mais aussi la fraternité et la solidarité peut-être jusqu’ici pas encore assez exprimées ou trop souvent ignorées et qui peuvent aussi amener à l’abondance.

Et réfléchir à comment nous pouvons individuellement et collectivement contribuer à faire que notre monde soit comme nous souhaitons qu’il soit !

Cela s’impose, il nous faut aller ou revenir à l’essentiel. Chercher quel est justement cet essentiel pour soi, occasion de méditer sur sa relation à soi-même, à l’Autre, au divin.

C’est là qu’avoir une pratique comme Reiki est un grand avantage pour s’intériorier et trouver ou développer un équilibre intérieur, ses sources d’épanouissement de joie et de paix qui ne soient pas liés à l’avoir ou au faire, mais à l’Être !

Et jouir simplement de l’instant nourri de l’expérience d’une Unité insoupçonnée retrouvée !

Shivabaï Ebroussard

Perspectives 2008

Perspectives 2008

Chers Vous Tous,

2008 ! la roue tourne, encore faut-il que cela soit dans le bon sens. Evidemment cela dépend des considérations de chacun. Mais on pourrait l’envisager comme l’occasion de faire un nouveau départ ou de continuer sur sa lancée, si sa lancée est d’être plus soi-même, authentique, vrai, dans le respect de soi, mais aussi dans le respect des autres, de la terre, de la Vie, de ce qui Est.

Nous avons tous une très grande responsabilité en tant qu’être humain, vis à vis de nous-mêmes et de nos frères et sœurs les autres êtres humains, mais aussi vis à vis des animaux, de la flore, de la terre en entier. On est arrivé à ce point extrême où par notre attitude en tant que genre humain, nous pouvons détruire l’humanité et la terre, ou l’endommager d’une manière irrémédiable. Où plus jamais la vie ne pourra être ce qu’elle a été jusqu’à présent, bien entendu toujours changeante en transformation en évolution, mais cette fois-ci de manière dramatique où c’est davantage la mort qui y régnerait qu’une luxuriance de vie.

Et pourtant chaque souffrance que nous infligeons à un autre ou à la Terre est une souffrance que nous nous infligeons à nous-mêmes. Nous ne sommes pas séparés, autres, différents, de celui à qui nous portons préjudice. Tout est relié en interdépendance en résonance en effet miroir réfléchissant.

Si nous voulons la paix, des changements de qualité de vie dans notre monde extérieur, il est absolument indispensable et obligatoire de commencer par les vivre dans notre monde intérieur : de faire la paix de faire les transformations guérisons en nous-mêmes.

Comment ? En commençant certainement à vivre dans la réalité. C’est à dire ne plus fuir par notre mental chacun de ces instants fugaces essentiels, fut-il angoisse déception peur jalousie tristesse… La souffrance fuite refoulée amplifiée par toutes les autres également niées et accumulées rejaillira immanquablement régulièrement empirée et disproportionnée qui projetée sur soi amène maladie et mal être ou sur l’autre agressivité manipulations attentes frustrées griefs … Donc au contraire jetons-nous à corps perdu totalement focalisé dans ce ressenti qui est là dans notre corps notre être profond : c’est notre immédiate réalité. Ainsi et uniquement puisque pleinement acceptée vécue expérimentée sans identification appropriation contrôle faits par le mental, pourrons nous alors en être véritablement libérés : c’est compris intégré acquis ; plus besoin de revivre la même ou similaire situation pour refaire sans arrêt la même expérience parce que à chaque fois évitée esquivée.

Lorsque nous sommes vraiment dans ce qui est, à la seconde, fraction de seconde, y plongeons comme étant notre seule, quasiment unique raison de vivre, alors nous nous affranchissons du temps passé, du temps qui passe, du temps à venir, toujours créé par le mental. Le mental n’est jamais dans le présent. Observez attentivement ce qui est, tout de suite là où vous êtes, vous constaterez que vous ne pouvez pas penser en même temps, peut-être même votre respiration aurait tendance à s’arrêter ! Maintenant laissez divaguer votre mental en y prêtant attention, vous constaterez qu’il vous mène à ergoter sur le passé le futur ou ailleurs mais certainement pas étant ni maintenant ni ici.

Néanmoins et bien sur, nous devons utiliser notre mental et ses qualités pour analyser, organiser, pour agir ! lorsque la Réalité est pleinement vécue, il ne reste plus que joie et paix et avec, la compassion la gratitude envers l’Autre notre partenaire de vie et la Vie elle-même. Et la conscience que nous contribuons à Tout ce Qui Est et Sera, chacun à son niveau avec ses répercussions. Nous sommes uniques – une Partie et le Tout – ayant notre rôle décisif à jouer dans et pour le Tout.

Shivabaï Ebroussard

Perspectives 2007

Perspectives 2007

Bonjour Chers Initiés,

Comme chaque année je reprends contact avec vous et j’espère que vous allez bien.
2007 approchant m’a inspirée cette lettre :

Oui, nous vivrons les conséquences de nos actes – bons ou mauvais !
Et toute la question est de trouver le juste équilibre entre lucidité sur soi-même et sa responsabilité, prompts changements à opérer et bienveillants soutien et accueil de nos processus d’apprentissage de nous-même et de la Vie…
Car le Bon peut aussi se cacher dans nos erreurs. N’est-ce pas elles justement qui nous font évoluer nous transformer, nous enrichir, grandir ?

Cela me fait penser à cette petite histoire que l’on peut transposer :
« Un journaliste interviewait un homme d’affaire à la très grande réussite … :
« Nos lecteurs aimeraient connaître le secret de votre réussite. Pourriez-vous nous le dévoiler ?
– C’est très simple, cela tient en deux mots.
– Quels sont-ils ? Demanda le journaliste surpris.
– Décisions adéquates.
– Effectivement en prenant les décisions adéquates on peut certainement accéder à la réussite. Mais comment avez-vous fait pour arriver à cela ?
– Très simple encore, cela tient en un mot.
– Mais quel est-il. Nos lecteurs seront, à n’en pas douter, impatients de savoir.
– L’expérience !
– Ah oui évidemment ! Avec l’expérience on peut prendre les bonnes décisions. Toutefois pouvez-vous nous dire comment acquérir cette expérience ?
– Facile ! Cela tient en deux mots.
– Dites-nous vite, nous sommes tout ouis à vos révélations.
– Décisions inadéquates ! … »

A la compétition du Vite et Plus, toujours plus vite et toujours plus, il n’est ni certain ni obligatoire d’y gagner véritablement ! Ce peut être une terrible et douloureuse illusion qui ralentit notre propre progression. La lenteur et la vacuité peuvent aussi être le terreau de toutes nos richesses à découvrir et faire fructifier.

Prendre du temps par exemple à chaque fin de journée pour se remémorer nos actes et aussi les différentes émotions et sentiments que nous avons pu ressentir :
.Réfléchissons à chacun d’eux et à leurs conséquences tant pour nous-mêmes que pour les autres et notre Terre. On n’est pas seul, rappelons-nous de toujours prendre l’Autre en considération et comment il sera affecté lorsque nous agissons.
.Retirons-en aussi la substance des enseignements qu’ils nous donnent sur qui nous sommes.
Ecoutons dans le silence nocturne ce qui jaillit du profond de nous-mêmes et sur la base de ces réflexions, faisons le projet de ce que nous voulons être et faire le lendemain.

Un jour après l’autre, la qualité de l’expérience de Soi et de notre vie peut en être profondément changée. L’impermanence de la Vie est un des très précieux cadeaux qui nous soient donnés.

Bonne pratique Reiki et à bientôt si vous le voulez.
Avec Amour,

Shivabaï Ebroussard

Perspectives 2006

Perspectives 2006

Chers Vous que j’ai initiés au Reiki Usui Shiki Ryoho,

Grandes turbulences extérieures – grandes turbulences intérieures !
Et si nous étions sur Terre, pour expérimenter, découvrir ce qu’est la vie dans la matière et être humain ?
Pourrions-nous considérer connaître ce qu’est la Vie si nous n’avions expérimenté que la joie, l’amusement, l’amitié ?
Non ! ce qui nous fait aussi, sinon surtout, gagner notre Humanité, c’est d’avoir traverser des épreuves, d’être passé par différents états émotionnels, la maladie, des tensions psychiques, des peurs, des colères et des frustrations, des espoirs aussi. Alors accueillons-les et acceptons-les comme faisant partie de la vie.

Car malgré tout cela ou peut-être même grâce à cela, nous pouvons avoir cette capacité de nous réjouir, d’apprécier la Force toute puissante et mystérieuse de la Vie, et sa beauté aussi :
Le jour qui se lève inexorablement dévoilant, dispensant sa lumière croissante faisant apparaître tous les paysages !
Les humains s’éveillant, fascinés, à cette nouvelle journée véritablement inconnue -tout peut arriver au-delà du prévu du organisé- se révélant à eux-mêmes, expérimentant et découvrant tous les champs du possible du ressentir, du agir, du Etre !

Mais pour cela faut-il encore être dans la Vraie Vie ! Sa vraie Vie !
Car on peut rater sa vie, passer à coté de sa vie ! Et en subir les conséquences. Comment cela ? Simple et terrible.
‘Cela’ se passe ici, maintenant ! Mais on n’est pas là. On est parti ailleurs dans des fictions engendrées par les élucubrations de notre mental ou dans du rabâchage de ce qui n’est plus ou probablement même qui n’a jamais été car tout a été réinterprété avec les a priori, jugements, ignorance, parti pris, compréhension erronée ou souvenirs tronqués.
Combien de cadeaux de la Vie avons-nous ratés, refusés, perdus puisque nous ne les avons pas vus, sentis, goûtés, touchés… vraiment.
Combien de souffrances nous sommes-nous infligés à nous-mêmes avec nos ressentiments et autres imaginations/projections frustrées irréelles?

Faisons les comptes – lucidement ! Avec honnêteté !
Mais ne nous condamnons pas pour autant si nous nous apercevons que nous avons été un très mauvais gestionnaire de notre Vie ! Cela fait aussi parti des apprentissages.

Pour autant, maintenant, soyons vigilants de l’Instant, du Présent qui seul est la Vraie Vie – Cadeau unique jamais reproductible – pourtant éternel !
Dans le silence du mental soyons présents pour entendre écouter le Verbe en nous, pour suivre nos intuitions qui sont les directives pour Se vivre.
Soyons présents à ce que la Vie nous fait vivre véritablement et être en adéquation.
Soyons présents à nous-mêmes. Et dans le cœur de nous-mêmes, dans le Cœur du Soi même, tout est calme ! Uni ! Paix !
Tout est bien. Tout est Juste ! et même Amour !

Bonne pratique Reiki, une voie royale pour sa Vie.

Shivabaï Ebroussard

Perspectives 2005

Perspectives 2005

Bonjour,

Cette année encore la nature, la Vie, la Terre nous laissent présager quelques grands bouleversements.
Plus que jamais – en vérité comme de tout temps et à chaque instant – il est important de rester « centré », d’agir en conscience, de continuer assidûment – ou d’entrer dans – notre processus de guérison et d’être au plus juste de Qui Nous Sommes.

Tout nous pousse à la Maturité à notre Responsabilité. Tout est lié ou se réfléchit : Nos souffrances personnelles et privées sont reflétées dans le monde. L’autre, le monde, l’extérieur est le propre miroir de notre intérieur et en même temps nous influence.
En nous nous guérissant de nos souffrances intimes, nous traitons ces mêmes souffrances dans l’humanité.
Nous sommes tous solidaires les uns des autres, en vérité non séparés tous en interdépendance bien qu’ayant chacun l’expérience de notre unicité. Nous avons donc un véritable impact sur les affaires de notre monde. Cultivons et soyons déjà en notre intérieur ce que nous souhaitons qu’il soit dans le monde extérieur.

Vivons-nous en tant qu’Initiés qui avons des pouvoirs de guérison, de transformation, d’harmonisation très puissants et la Connaissance ou au moins le pouvoir d’accéder à la Connaissance. Et découvrons et accueillons ce que 2005 et Reiki nous offrira dans notre vie nos pratiques pour cheminer, dans le respect de soi des autres de nos diversités dans notre unité, vers notre maturité accomplie conscients de notre totale participation par nos pensées nos paroles nos actions notre ‘être’ à Ce qui Est et sera…

Je vous souhaite Amour et Lumière, Harmonie et Sérénité pour les temps qui viennent.

Shivabaï Ebroussard